Nos articles de blog

Audits cliniques par les pairs : le G4 et l’ASN encouragent leur déploiement progressif

Gregory Cousyn

October 13, 2023

Temps de lecture :

2 minutes

audit-par-les-pair-sasn-g4
Imagerie

Dans une note d’information parue en septembre, l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) et le Conseil National Professionnel de la Radiologie (G4) encouragent la mise en œuvre progressive des audits cliniques par les pairs à l'échelle nationale. 

Mais cette recommandation ne se limite pas à un simple déploiement. 

L'ASN et le G4 appellent à une réflexion approfondie sur l'allocation des ressources et la nécessité d'une cohérence globale avec les dispositifs déjà existants en matière de qualité et de sécurité des soins. 

Rappel du contexte législatif 


L’audit par les pairs est inscrit dans la directive 2013/59/Euratom du Conseil depuis le 5 décembre 2013. La directive fixe les normes de base relatives à la protection sanitaire contre les dangers résultant de l'exposition aux rayonnements ionisants. 


Transposé en droit français dans l’article R.1333-70 du Code de la santé publique, l’audit par les pairs, est inclus dans le système d’assurance de la qualité prévu à l’article L.1333-19

Audits par les pairs versus inspections : distinctions et synergies

L'ASN tient à rappeler les différences et complémentarités des audits et des inspections.

Les inspections menées par l'ASN 

Elles ont pour but de vérifier si les acteurs de l'activité nucléaire respectent les exigences réglementaires en matière de radioprotection. La responsabilité première de la conformité réglementaire incombe aux responsables d'activité, qui doivent veiller à son respect.

Les audits cliniques par les pairs 

Ces dispositifs ont pour finalité d'évaluer les pratiques cliniques à la lumière d'un référentiel et reposent sur l’expertise de différentes spécialités médicales : les physiciens médicaux et les manipulateurs en électroradiologie. Cette évaluation vise à mesurer : 

  • La compétence des équipes 
  • La qualité des pratiques cliniques,
  • Les résultats des soins prodigués aux patients. 

Il s'agit d'une démarche constructive portée par des professionnels de santé qui vise également à favoriser la formation continue et à contribuer au progrès collectif au sein de la profession.

Les objectifs du dispositif d’audit par les pairs 

L’ASN et le G4 rappellent que ces audits menés par des pairs matérialisent une démarche visant à améliorer les pratiques cliniques au sein de la profession pour l'optimisation de la qualité et de la sécurité des soins.


Les audits par les pairs viennent ainsi en complément : 

  • Des contrôles réglementaires effectués par des instances comme l'ASN 
  • Les Agences régionales de santé (ARS) 
  • Le processus de certification conduit par la Haute Autorité de Santé (HAS).

Les 3 enjeux du dispositif

L'ASN et le G4 encouragent la mise en place progressive d'audits cliniques par les pairs à l'échelle nationale et mettent en avant trois enjeux essentiels qui déterminent le succès du dispositif :

  • Une approche évolutive, adaptée aux enjeux spécifiques de la radioprotection des patients
  • La nécessité d'assurer la cohérence globale avec les dispositifs existants pour l'évaluation et le contrôle de la qualité et de la sécurité des soins
  • La gestion efficace des ressources requises pour la réalisation de ces audits.
L’outil qui vous aide à piloter votre démarche qualité

Une grille d’audit sur la base de la norme NFS 99‑300

Des travaux ont été initiés sous la supervision du Ministère de la Santé pour créer une grille d'audit basée sur la norme "Démarche Qualité en Imagerie Médicale" NFS 99-300, publiée le 16 juillet 2021 par l'Afnor. 

Les actions requises pour la réussite du dispositif 

À ce stade, l'ASN et le G4 insistent sur la nécessité de fournir des ressources adéquates pour mener à bien toutes les actions requises pour la réussite du dispositif. Ces actions impliquent de : 

  • Définir des critères de sélection des auditeurs, assurant à la fois leurs compétences et leur impartialité vis-à-vis des équipes ou des praticiens audités
  • Définir la cible de l'audit : les équipes d'imagerie, notamment les radiologues, les manipulateurs en électro-radiologie médicale et les physiciens médicaux
  • Composer l'équipe d'auditeurs et définir les critères de sélection
  • Définir les modalités de formation des équipes d'auditeurs et leur habilitation
  • Définir les modalités de retour d’information aux équipes auditées, ainsi que les mesures à prendre en fonction des résultats
  • Définir la durée et de l'organisation de l'audit.

Une phase expérimentale recommandée par l’ASN et le G4

L'ASN et le G4 préconisent la mise en place d'une phase de test du dispositif en collaboration avec des centres de radiologie volontaires. 

Cette phase vise à réaliser une évaluation conjointe avec les parties prenantes et à apporter les ajustements nécessaires avant de déployer le dispositif de manière plus étendue. 

Elle permettra également de : 

  • Mieux cerner les coûts globaux du dispositif
  • Identifier les besoins en financement
  • Cibler les ressources sur les activités présentant les enjeux et les risques les plus significatifs.

Cet article sur la note d’information parue en septembre, l'Agence de Sûreté Nucléaire (ASN) et le Conseil National Professionnel de la Radiologie vous a intéressé.e ? Restez informé.e des actualités de votre secteur en vous abonnant à notre newsletter.

Partager l’article

Questions fréquentes

Découvrez nos réponses aux questions fréquemment posées sur le DUERP en structure médico-sociale, sociale et sanitaire.

Questions fréquentes

Découvrez nos réponses aux questions fréquemment posées sur le DUERP en structure médico-sociale, sociale et sanitaire.

Questions fréquentes

À propos de l’auteur

Gregory Cousyn

Grégory occupe le poste de Head of Customer Care & Quality chez Qualineo. Son parcours : ancien infirmier diplômé d’état ayant travaillé pour le Ministère des Armées, Grégory Cousyn intègre un établissement de santé où il occupait un poste de direction. Son expérience s’articule autour de l’optimisation des organisations pour développer les performances et l’activité d’un établissement, l’appui à la stratégie et la gestion de projets.